Économie d'énergie dans l’industrie


De nos jours, les principaux problèmes auxquels les entreprises doivent faire face sont les coûts de production.

Au fil des ans, le coût des matières premières et de l'énergie a augmenté de façon spectaculaire. C'est pourquoi de nombreuses entreprises cherchent aujourd'hui des moyens d'économiser à la fois l'énergie et les coûts.

Une tour de refroidissement - souvent appelée aussi tour d'évaporation - est un système de rejet de la chaleur qui utilise le principe de fonctionnement naturel du refroidissement par évaporation pour refroidir une masse d'eau par échange avec l'air ambiant.

Mais pourquoi les ingénieurs concepteurs d'aujourd'hui ont-ils décidé d'utiliser des tours de refroidissement dans leurs installations si, d'un point de vue économique, elles ne sont pas la solution la plus avantageuse ?

Le problème est que le produit le plus rentable ne coïncide jamais avec la meilleure solution technologique en matière d'efficacité énergétique. Au contraire, il est aujourd'hui facile de démontrer que, généralement, la pire efficacité énergétique est celle des produits à faible coût.



Tour de refroidissement pour les économies d'énergie dans l’industrie : pourquoi sont-elles si importantes ?


Tout d'abord, il faut tenir compte de l'attention croissante accordée à la question du réchauffement climatique et de la nécessité de rechercher et de promouvoir des économies d'énergie maximales dans les installations industrielles, car les choix faits uniquement en fonction de l'optimisation des coûts d'investissement initiaux ne sont plus acceptés.

C'est pour cette raison que les États membres de l'Union européenne ont décidée, il y a quelques années, d'adopter des mesures visant à améliorer la performance énergétique des produits à forte intensité énergétique.

L'Union européenne a publié plusieurs amendements fixant des exigences minimales d'efficacité énergétique pour les entreprises, qui imposent de lourdes pénalités si elles ne sont pas respectées. C'est pour cette raison que les tours de refroidissement sont devenues le meilleur choix pour toutes les entreprises qui souhaitent économiser l'énergie dans leurs installations industrielles, tout en se conformant aux amendements pertinents de l'Union européenne.



Nos solutions pour les économies d'énergie dans l’industrie


Nos tours de refroidissement, en plus de répondre à des normes élevées de qualité et de respect de l'environnement, vous permettent de travailler en toute sécurité, et grâce à des processus de nettoyage, toutes nos tours de refroidissement sont exemptes de légionelles.

Enfin, nos tours de refroidissement vous permettent de réaliser des économies d'énergie pour vos installations industrielles, mais voyons quelques chiffres.



Économie d'énergie dans l’industrie: exemple avec notre tour de refroidissement Éco


Le coût de l'électricité est directement répercuté sur chaque kg ou litre de produit fini.

Le coût de l'électricité est en constante augmentation.

Il y a quelques années, en Italie, le coût par kW pour une industrie comme une aciérie était d'environ 0,10 €/kW, pour une industrie moyenne la valeur était d'environ 0,14 €/kW ; à ce jour le coût a atteint plus de 0,2 €/kW et les opérateurs communiquent que d'autres augmentations vont bientôt arriver.

Une industrie moyenne qui travaille en continu travaille environ 8'000 h/an.

Dans le cas type décrit ci-dessus, c'est-à-dire la tour de refroidissement standard par rapport à la tour ECO, la différence d'énergie est de 12 kW/h (de 15 kW à 3 kW).

12 kW/h x 8'000 h/an = 96'000 kW/an X 0.2 €/kW = 19'200.00 €/an économisés sur une seule tour avec un seul ventilateur, le tout avec les mêmes performances thermodynamiques.

Pour plus d'informations et des chiffres plus précis, notre bureau technico-commercial est à votre entière disposition.


Vous avez besoin d'une offre ou d'un conseil sur nos tours de refroidissement?

Contact
  • Food industry
    Food plant
    Sugar plant
    Tomato plant1
  • Tomato plant2
    Tomato plant3

Recherche agents commercials pour zone libres.